mardi 25 novembre 2014

333 p'tits tours et pi s'en vont


Absent depuis pas mal de temps sur ce blog , j'y reviens entre deux dédicaces et autres séances de promo. Bref, après la Belgique, Pau, Illzach, Paris, Chambéry et le Québec, j'en profite aujourd'hui pour vous donner toutes mes dernières séances de dédicaces afin de répondre aux nombreuses demandes en ce sens.

 Montréal 2014 - Photo de mon ami Luc Vidal

• Samedi 29 Novembre: Bordeaux - Librairie BD Fugue après midi
• Mardi 2 Décembre: Lyon Bellecourt - Librairie Decitre avec Laurent Gerra
• Du 5 au 7 Décembre: Festival BD d'Anger
• Du 13 au 14 Décembre: Festival BD d'Igny
• Mercredi 17 Décembre: Tarbes - Espace Culturel Leclerc  après midi
• Samedi 20 Décembre: Mont de Marsan, Librairie Bulles d'encre  après midi

Sinon, à part ça, votre serviteur s'est replongé dans Kid Lucky dont vous pourrez découvrir dans les numéros 4000 et 4001 du fabuleux journal de Spirou les premières planches. Un nouveau "Canayens de Monroyal" verra enfin le jour en 2015 ayant trouvé une solution avec Boomerang pour une sortie repoussée. J'en profite aussi pour remercier ici, Maxime Brunel et la librairie "Bulles en Tête"de Paris et son génial libraire pour leur extraordinaire tirage de tête aussi impressionnant en taille qu'en qualité.

Bon, promis juré craché, je reviendrai très vite sur ce blog.
Bien à vous


Le tirage de tête dans tous ses états…
ce fut le B


Version infographique de la couv'
avant réalisation à la gouache


lundi 28 juillet 2014

Dernière ligne droite

© Achdé - Lucky Comics 2014

Plus que trois…
Bien à vous.

dimanche 6 juillet 2014

strip - ça avance

© Achdé- Lucky Comics 2014


Le début est dans Spirou, la suite est chez moi !
Fin de la bataille: 1er Aout. Diffusion de la bataille: 25 Octobre.

jeudi 12 juin 2014

Lettre ouverte à Madame la Ministre de la culture…

Une fois n'est pas coutume, pas de dessin mais exceptionnellement une prise de position. Je suis désolé, pour certain, ce texte sera soporifique et très surprenant venant de moi qui aime trop ma liberté pour un encartage quelconque. Mais aujourd'hui, de jeunes auteurs de bd, des auteurs confirmés qui subissent eux aussi la crise, des auteurs en fin de carrière se retrouvent menacés par une décision brutale et arbitraire qui menace non seulement leur avenir mais celui de notre médium. Alors, pour une fois, j'ai pris la plume et j'ai décidé d'interpeller celle qui devrait défendre cet avenir au lieu de remettre des décorations à des groupes de rock aussi insipides que ridicules lors de "party"de petits fours. 
Promis, le prochain dépôt sur ce blog sera dessiné et…joyeux.
Bien à vous



Le 6 Juin 2014
Madame la Ministre,


Les temps changent, nous le savons tous. Il en va des modes comme de la société. Le rôle de nos gouvernants, élus par le peuple, est d’adapter les cadres juridiques, économiques et politiques à l’évolution du temps et des besoins qui en découlent et cela au service de ceux qui les ont élus. C’est leur rôle et leur devoir. Les auteurs BD et illustrateurs comme tout citoyen censé, le comprennent évidemment.

Je suis auteur de Bande Dessinée et illustrateur, vous êtes mon ministre de tutelle aussi je me permets aujourd’hui de vous alerter sur une situation dramatique qui se profile quant à la survie même de notre profession.

Après trente ans de métier, j’ai la chance de faire partie des auteurs vivant bien de leur art. Depuis plus d’une décennie, je m’efforce de poursuivre avec succès les aventures du plus célèbre des cowboys de papier : Lucky Luke.
Si ma situation personnelle est enviable à présent, elle ne fut pas immédiate. Comme vous le savez, le monde des arts est souvent difficile. Je n’oublie pas que j’ai été un jeune dessinateur qui, lui aussi, à ses débuts, a du batailler pour percer puis se maintenir dans un domaine culturel reconnu en Europe comme dans le monde entier et dont le rayonnement n’est plus à prouver. Si j’ai eu la chance de réussir vite et de vivre de mon art, il n’en est pas de même pour tous. Question de chance, d’opportunité, d’époque.

Aujourd’hui, comme beaucoup de pays, la France est confronté à une crise économique majeure qui engendre de nécessaires réformes, ce que personne ne peut contester. Le système de retraite général est en péril, nous le savons tous. Nous savons aussi que cela est en grande partie du à l’immobilisme des gouvernements depuis près de 25 ans, préférant le statut quo à une réforme de fond. Il y a le feu à la maison et à présent tout s’accélère et manifestement sans concertation. Elle devient arbitraire et brutale prioritairement sur des professions dont la masse d’acteurs ne posera aucun souci de nuisance en terme d’agitation sociale.

Nous sommes dans ce cas : Ainsi, nous apprenons par simple lettre de la RAAP, qu’à compter du 1er Janvier 2016, les auteurs BD et illustrateurs vont être dans l’obligation de cotiser pour leur retraite complémentaire à hauteur de 8% de leurs revenus en plus de leurs cotisations sociales habituelles.
L’argumentation de la RAAP pour expliquer cette décision brutale de leur conseil d’administration est tout de même nébuleux :
• Harmonisation européenne ( !) ; que vient faire l’Europe dans tout ça quand on connaît l’absence totale d’harmonisation des états membres.
• Équilibre de la caisse : elle est parfaitement saine comme ils le reconnaissent eux-mêmes.
• Un système non proportionnel serait critiqué: Quid de l’Argic-Arrco ou de la CIPAV ?
• Enfin, volonté d’œuvrer pour le bien être futur de ses adhérents( !), beau sentiment dont j’ai beaucoup de mal à croire la sincérité . Il semblerait que l’on veuille faire passer les auteurs, soit pour des cigales, soit pour inconscients.
Hors c’est là où je veux vous interpeller Madame la Ministre. Si bon nombre de mes collègues cotisent dans des classes basses  (moins de 500 euros par an), c’est qu’ils n’ont pas la possibilité de faire plus. Il est surprenant de la part de la RAAP d’arguer que c’est pour pouvoir garantir une retraite décente et le bien-être futur de ses cotisants, quand d’un autre côté, cette même RAAP va surtaxer à outrance ces mêmes cotisants qui doutent de pouvoir un jour la toucher vu déjà l’état lamentable du régime général.
Combien d’auteurs touchent aujourd’hui moins que le seuil de pauvreté, combien perçoivent tout juste le SMIC ? Sans compter que notre profession, à la différence des intermittents du spectacle, ne reçoit aucun avantage sociaux de par les obligations de leur statut: pas de chômage, pas d’arrêt maladie, pas d’avantages fiscaux. Notre profession est sinistrée et  peu valorisée socialement. Il a fallu attendre 2012 pour que le statut d’auteur et ses implications fiscales nous soit reconnu et cela, grâce à l’intervention de Monsieur Albert Uderzo, le père d’Astérix. Combien d’années avons nous du batailler pour obtenir les droits SOFIA ?  On nous demande ici, une fois de plus, un effort quand les parlementaires, grands argumentaires sur ce « combat national » continue de percevoir une pension de retraite de 1200 euros après simplement 5 années de mandat et que l’on se refuse à repenser un système général toujours à géométrie variable ?

Si la crise touche les PME ou certaines entreprises du CAC 40, vous n’êtes pas sans savoir, Madame la Ministre, qu’il en est de même pour la BD et le livre illustré. Notre secteur génère pourtant des emplois, elle fait vivre des structures éditoriales, des imprimeurs, des transporteurs, des diffuseurs, des bibliothèques, le cinéma. Et que dire des libraires dont le département BD permet souvent d’équilibrer leur fin de mois. La paupérisation de notre profession par de telles décisions en plus de la crise économique actuelle, entrainera inévitablement un impact sur les autres professions induites du secteur. Quant à la RAAP, c’est une vue à court terme, car qui dit paupérisation de ses cotisants, dit disparition inévitable de professionnels qui n’alimenteront plus cette même caisse et entrainera son déséquilibre voir sa propre disparition.

Même si je fais partie des 5% d’auteurs les mieux rémunérés de la profession, je me sens solidaire de mes confrères. Je pourrais me satisfaire de certaines dispositions de la RAAP me permettant personnellement de ne pas m’inquiéter, mais ce serait oublier tous ceux qui font tant de sacrifices pour exercer le même métier que le mien, ceux qui débutent, ceux qui finissent, qui subissent la crise de plein fouet et qui peinent à vivre de leurs œuvres. Je n’aimerai pas que mon médium se restreigne, comme aux états unis, à quelques éditeurs produisant des blockbusters cinématographiques, payant des forçats qui, en studio, produisent à la chaine des aventures sur papier toilette, simples story-boards pour le cinéma hollywoodien et cela sans percevoir aucun droits d’auteur.

Les auteurs de BD français ont apportés plus au rayonnement culturel de notre pays et à son économie que bon nombre de secteurs industriels. Par l’acceptation de la décision de la RAAP et ses conséquences à plus ou moins brève échéance, c’est condamner à la fois ces créateurs et leur médium. Personnellement, un pays sans livres est un pays où je ne voudrais plus vivre.

C’est pour cela Madame, que je vous demande d’intervenir pour reprendre ce dossier, étudier avec les instances et acteurs représentatifs de notre métier toutes les possibilités pour réévaluer une réforme, sans nul doute nécessaire, mais cadrant avec un projet plus vaste des professions indépendantes avec leurs spécificité, qu’au bout du compte, que cette réforme du système de retraite complémentaire soit plus juste plus égalitaire dans ses effets et pérennisant une profession et un Art qui possède encore à mes yeux un bel avenir.




Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre d’État, l’expression de ma très haute considération.     ACHDÉ                         


jeudi 22 mai 2014

En festival BD !



Je suis en festival ce week-end vers Saumur où j'ai invité une belle brochette de copains dont certains mercenaires de la caricature qui ont oeuvré sur "Wanted". Donc, si vous avez envie de retrouver des p'tits gars comme Cauvin, Kox, Jean Pol, Maester, Coquelet, Da Costa, Rodrigue, Joris, Chanoinat, Marniquet, Rollin, Rudy, Fino ou Juszezak, et j'en oublie, n'hésitez pas à passer nous voir. Y aura du bon champagne et des bonnes plumes (ça fait pas un peu "folies bergères", non ?!) .

Bien à vous

jeudi 24 avril 2014

Lucky Luke - des nouvelles du front (n°2394)


© Achdé / Lucky Comics 2014
crayonnés sur papier machine.


Bon, vous allez me dire, c'est tout ou rien avec vous: "Deux articles le même jour après un absence invraisemblable sur ce blog; vous êtes cyclothymique dans votre genre". Éh bien, je vous répondrai: "oui".
Voici deux demies planches du prochain Lucky Luke en chantier, programmé pour Octobre et que vous pourrez découvrir dans Spirou dés cet été. Retour de Laurent Gerra (associé à Jacques Pessis) au scénario et de bibi pour le découpage, les gribouillis et quelques gags d'ici, de là.`
Le poor lonesome cowboy va en baver cette fois-ci, moralement et physiquement. Mais comme tout grand héros, il s'en sortira sans égratignure en chantant une fois de plus vers le soleil couchant.

A bientôt. 
Bien à vous.

Tronches de vies



Qui a dit que les grands auteurs de BD n'ont rien à dire faute de ne savoir QUE dessiner ? Ne rigolez pas, plusieurs journalistes me l'ont sorti lors d'entrevues… Bref, deux biographies que je vous recommande, qui se rejoignent par l'époque, par l'enfance, par le drame mais aussi par le rire et la persévérance. Et si  Gotlib a choisi l'humour pour se forger une vie, Druillet quant à lui s'est plongé dans son imagination démesurée pour  y parvenir. Deux très belle histoires où l'importance des "papas" prouve qu'elle est à la base de notre devenir et j'en sais quelque chose…

Bon j'arrête là, je deviens trop sérieux, je vais prendre ma température, je dois couver quelque chose !
Bien à vous.

mercredi 8 janvier 2014

Dizzy

Dizziy Gillespie
Gouache sur papier
© Achdé 2009

Histoire de commencer l'année en fanfare, une petite gouache réalisée il y a quelques années en attendant des nouveautés. Bon début d'année à tous.

vendredi 3 janvier 2014

Les voeux de Lucky Luke

© Achdé 2014

Autant sacrifier à la tradition: Rien que du meilleur pour vous tous ! Bien à vous

mercredi 18 décembre 2013

L'enfance de Lucky Luke





Entre deux avions, trains, voitures, perdu entre la Belgique et la France, difficile de prendre 5 minutes pour une carte de Noël et vous la poster. Bref, un petit clin d'oeil hivernal de mon Kid Lucky qui m'accompagne  beaucoup ces temps-ci. 
Petit clin d'oeil aussi à l'équipe des Editions Valentine qui m'ont demandé de vous rappeler que l'album "Wanted!" est en promo sur leur site  et sur  amazon.fr jusqu'au 25 décembre au prix de 35,90 euros au lieu de 40. Bon, chuis pas un fan de publicité commerciale mais un nouvel éditeur a toujours besoin d'un coup de pouce de dernière minute surtout si c'est un ami qui le demande. "Wanted" reste un beau cadeau de Noêl pour les fans de belles caricatures de Maester, Mullatier, Da Costa, Borot, Coquelet et Lebeltel.

Pour ma part, je saute dans un taxi direction "dédicaces" non sans vous avoir souhaité à tous un très très beau Noël !

Bien à vous tous… 

mardi 10 décembre 2013

Gunners et pt'ites pépées !


©Achdé 2013


©Achdé 2013


Gir était un génie du dessin et c'est presque  "défoncer une porte ouverte " que de le dire. Il avait gagné de l'enseignement de Jijé ainsi que de son propre talent, un sens du cadrage et de la dramaturgie graphique incroyable. Nous en avions d'ailleurs parlé ensemble, il y a une vingtaine d'années, lors d'un repas que je ne suis pas prêt d'oublier. Je ne saurai dire combien il manquera à notre art, mais une chose est sûre, il reste un exemple pour ma génération de par son excellence, son inventivité et son humanité.

En parlant d'exemple, je me suis amusé à retranscrire à ma façon deux illustrations du regretté Jean dans le monde de Lucky Luke. Un petit exercice de style sortant des cadrages "à la Morris". De quoi me dégourdir les pinceaux avant d'attaquer le nouveau Lucky Luke.

Bien à vous.

Prochaines dédicaces: Mercredi 11 décembre à Vincennes- Librairie mille pages vers 17 heures - Samedi  14 Bruxelles - Samedi 21 Eauze (Gers) - Mardi 24 Librairie "La Bulle" à Nîmes

jeudi 31 octobre 2013

Lucky Luke à Krems

Pour ceux qui n'ont pu ou ne peuvent aller en Autriche, à Krems pour l'exposition qui m'y est consacrée, un petit tour virtuel s'imposait. Évidemment, je ne peux pas tout montrer, mais cet aperçu démontre à quel point ce pays est boulimique de culture y compris dans le 9ème Art. Un musée rien que pour le "poor lonesome cowboy" pendant pré de 6 mois est à graver dans la pierre. 
L'expo se termine le 17 Novembre, je vous laisse entrevoir comment les autrichiens ont réalisé cet évènement avec professionnalisme et inventivité. Le public a été au rendez-vous puisque pré de 1000 personnes ont visité l'expo chaque week-end pendant toutes ces vacances.  Je les remercie encore pour l'honneur qu'ils m'ont fait et avec quel professionnalisme ils l'ont fait. Les français peuvent en prendre de la graine !
Bien à vous.

La devanture du Karikaturmuseum de Krems…

Gottfried Gusenbauer le conservateur et le commissaire de mon exposition. Un véritable chef d'orchestre accompagné d'une équipe aussi compétente que sympathique. Deux ans de préparation pour la monter et la réussir !

 Face au musée, plus de 100 mètres de mur décorés des vignettes de mes différents albums.

 Parfaitement intégrées par la population !

 A l'intérieur du musée, trois immenses salles comme celle-ci sur deux niveaux, plus de 70 originaux à découvrir, tous les ouvrages de Lucky Luke, certaines de mes caricatures, mes croquis préparatoires, des dessins concernant mon amour de l'ouest et une déco incroyable: Tête de caribou, potence, prison, et vitrines sans oublier des inscriptions explicatives concernant Morris bien évidemment, ma conception de notre métier et les bios de mes scénaristes successifs. 

 Une salle très interactive où l'on peu se projeter en Lucky Luke grâce à l'ombre portée. Il en était de même pour les enfant avec Kid Lucky. D'ailleurs, bon nombre d'interactivités étaient organisées pour les plus petits: Timbres à imprimer, costumes, explicatifs à leur taille, puzzle magnétiques…

 Dans une des vitrines, le double de mon matériel pour créer mes petites images. Finalement, j'utilise pas grand chose hormis mes mains et de la sueur !!

 Une vraie prison pour les Dalton qui, une fois ouverte, laissez place à une petite salle de cinéma avec diffusion de l'excellent documentaire de Jean Loup Martin sur mon travail.

 Enfin, à l'issue de l'inauguration, l'éternelle séance de dédicace avec un public joyeux et respectueux, bref, un vrai moment de bonheur avec mes lecteurs germanisant. J'ai remis ça la semaine dernière pour ma clôture de l'expo et le public est revenu: incroyable !

Et pendant ce temps, au dehors, concert western, repas et public nombreux qui n'a pas hésité à prendre les couleurs de l'ouest pour cette occasion. Je ne vous parle même pas du cirque médiatique qui a accompagné cette journée inoubliable. Qui a dit que Lucky Luke n'est plus d'actualité ?!

jeudi 17 octobre 2013

I'm Back !



© Achdé - Lucky Comics - Librairie Le Sphinx d'Or

Allez, je m'y remets (un peu). Après le bouclage du prochain KID LUCKY, "Lasso périlleux" (Tome 2, sortie prévue début novembre), un peu de vacances, du bricolage, couper mon bois pour l'hiver, faire du ciment et m'occuper de ma 'tite famille, me revoici ! 

Les nouvelles du front: 
• Un nouvel album des "DAMNÉS DE LA ROUTE" est en préparation. Le dessin sera à présent assuré par Rudy, jeune dessinateur des studios Uderzo. Faute de temps je ne m'occupe plus que du scénario et c'est déjà pas mal. Les éditions Bamboo me font confiance une fois de plus, preuve que mon amitié pour Olivier Sulpice est réciproque.
• Un nouveau LUCKY LUKE est sur les rails, scénarisé par Laurent Gerra et Jacques Pessis, deux compères formidables qui, sans nul doute, vont m'offrir une belle histoires rigolote comme je les aime.
• Enfin, et comme vous pouvez le découvrir au dessus, la librairie Le Sphinx d'Or (http://www.lesphinxdor.com) sort deux albums "collector" très grand format (39x30,5cm) de mon dernier tome de Lucky Luke. 
Il est rare que je fasse de la pub ici, mais j'avoue que j'ai été extrêmement surpris par cette réalisation  à tirage limité de par sa qualité de confection et le respect de mon travail et de mes recommandations. Vous y trouverez l'intégralité des planches de l'album en noir et blanc ainsi que les fac-similés des crayonnés pour certaines planches en vis à vis de la planche finalisée/encrée, un superbe cahier bonus couleur  en première partie des exemplaires, un ex-libris signé par bibi, une carte magique des Dalton signée numéroté, ainsi qu'un tirage sur papier calque d'un de mes crayonné . Bonus supplémentaire une ex-libris de mon ami Félix Meynet qui vient de réaliser un incroyable album en couleur directe autour de l'armée française au Mexique façon épopée western et un ex-libris supplémentaire de Thierry Girod, autre grand spécialiste du western dessiné.  
Bref, du bel ouvrage, cossu, gargantuesque, ce qui devient de plus en plus rare de nos jours. Pour tous ceux qui voudrait découvrir le processus de réalisation en taille réelle, c'est un bel exercice éditorial qu'à réalisé ici Stéphane et Patrick son acolyte. J'avoue avoir été touché par l'intention de ce libraire Savoyard manifestement amoureux du travail bien fait.

Bien à vous

mardi 30 juillet 2013

Les vacances !


©Serge Ernst 2013


Le festival d'Eauze marque chaque année le début des vacances, pour moi. D'accord, vous me direz, vous commencez vos vacances par dédicacer, mais bon, on ne se refait pas !!!
Sinon, désolé pour mon absence sur le Blog, fin du Kid Lucky oblige. Dés la rentrée, vous aurez droit à de nouvelles illustrations en primeur et un retour demandé sur mes sketchbooks. Sinon, bel été à tous et bonnes vacances !
Bien à vous.

mercredi 5 juin 2013

Jack Elam


©Achdé2011


En attendant du Kid ou du Lucky, une tite' gouache sortie dans le "Wanted" mais dont je ne sais si je vous avez fait la primeur. 
Donc, avec retard, avec oubli ou tout simplement par plaisir renouvelé, ce bon Jack Elam dans sa position favorite: celle du couard acculé. Il n'y a pas de contrepétrie, je vous le promets.
Bien à vous…

lundi 3 juin 2013

Retour d'Autriche !

© Achdé/Krems


Désolé pour ma courte absence, un petit tour en Autriche où le Karikatur Museum de Krems consacrait à Lucky Luke et à votre serviteur une superbe exposition. Un travail remarquable, avec une interactivité avec le public, une scénographie remarquable et des moyens. 

Contrairement à la France où nous sommes trop souvent juste assimilés à une chouette bande de copains , les Autrichiens  sont respectueux des auteurs BD et de leur travail et quand ils s'occupent de BD, ils s'occupent sérieusement de notre médium dit "pas sérieux" !

Pour en avoir un aperçu allez sur   http://tvthek.orf.at/programs/4790197-Seitenblicke

L'expo sera visible jusqu'au 5 Novembre 2013.
Bien à vous


lundi 27 mai 2013

mon ultime illustration ordi et un peu de couleur !

 © Achdé 5-2013


Pris par le temps, m'empêchant ainsi de réaliser une gouache ou une huile, j'ai du me résoudre à user de l'ordinateur afin de réaliser une illustration pour une affiche d'exposition sur Citroën qui se déroulera au musée de la Roche sur Yon. 
Et bien, je me répète, mais l'ordinateur, ce n'est vraiment pas pour moi ! C'est décidé, on ne m'y reprendra plus car en définitif, hormis le temps de séchage, ça n'a pas été plus rapide que si j'avais pris mes pinceaux et mes tubes. Donc regardez bien ce dessin réalisé sur Cintiq, c'est pas demain la veille que vous en reverrai un de ma main. Je retourne définitivement à mes ustensiles de cuisine habituels !!!

 © Achdé 5-2013


Et pour ceux qui me l'ont demandé, voici le travail terminé de la planche mis en ligne il y a (trop) longtemps sur ce blog, mis en couleur par Mel mon fiston, pour le prochain Kid Lucky prévu pour Novembre de cette année. Il est fort mon fiston, hein !! 
Bien à vous.


vendredi 19 avril 2013

Crayon, crayon, crayon !

© Achdé- Lucky Comics mars 2013

Quel fainéant cet Achdé, jamais sur son blog ! Mes longs silences en disent long sur le travail à faire depuis le début d'année, mes amis. Pour preuve de mon labeur appliqué et peu enclin aux escapades bloguestes, une petite page du prochain Kid Lucky prévu pour la fin d'année. 

Un exemple de ce que j'appelle le crayonné finalisé: Tout est installé, le crayonné est très proche de l'encrage, il n'y a plus qu'à placer les textes et à encrer au pinceau. Et il y en aura 44 comme ça à finaliser. Que du plaisir créatif mais très accaparant. Kid est une série à laquelle je tiens, puisqu'elle est vraiment tout public et peut s'adresser aux enfants de moins de 12 ans. Les adultes y trouveront bien sûr leur compte avec notamment, le court récit mettant en scène Lucky Luke en début d'album; mais les plus jeunes ont une série à leur image, 38 gags bien actuels , même si l'histoire se passe au 19ème siècle. Bref, de la science fiction à l'envers !!! Merci à Philippe Osterman et Pauline Mermet de me faire confiance sur cette série que j'assure seul et sans filet !!!. Des éditeurs qui prennent le pari de la BD jeunesse, c'est rare en cette période. Les enfants doivent retrouver le plaisir de s'amuser en lisant, j'espère que Kid sera une petite pierre à l'édifice.
Bien à vous.


mardi 19 mars 2013

Trombine 34


©Achdé 2013

Créer, copier, dessiner, bref, se faire la main. Se faire la main chez moi, c'est un peu faire ses gammes, même si en ce moment je marne sur Kid Lucky (problème de papier du à l'humidité…).
Sinon, le crayon me démange toujours. Enfin, quand je dis crayon, il y en a, c'est vrai, mais j'ai usé aussi du bic, du pinceau, du feutre, de la gouache; chuis pas trop stable, moi, ces temps-ci…
Bien à vous.

lundi 4 mars 2013

Je m'y remets (un peu)

©Achdé/Éd. Valentine 2013

D'accord, vous allez me dire que c'est du réchauffé mais laissez moi le temps de me remettre dans le bain. Un colt caricaturé paru dans "Wanted", c'est déjà pas si mal, le temps de vous concocter quelques pages de mon carnet de trombines. 
Bien à vous, à très vite !


Technique: Crayon gris et noir 2B, 5B, pierre noire et… une gomme.

samedi 22 décembre 2012

JOYEUX NOËL!

©Achdé2012

Chers amis, même si la magie de Noël a quitté depuis quelques années les médias et le coeur de bon nombre, même si les neiges d'antan laissent place au doux vent du Sud, même si'il est de bon ton de préférer la misère, le pessimisme, la bêtise politique, la tristesse illusoire, les angoisses animales, la stupidité des foules et le culte du Dieu pognon, et même si notre monde semble de plus en plus cynique, je vous souhaite avec des étoiles plein les yeux, ma chevelure enneigée, et un reste de petit garçon en culotte courte au fond mon coeur, un JOYEUX NOËL ! 
Bien vous et à vos enfants…